Vous êtes ici : Accueil > Colloque "Compensation écologique : illusion ou réalité ? "

Colloque


Colloque "Compensation écologique : illusion ou réalité ? "

Du 17/05/2024 au 17/05/2024
Amphithéâtre Peiresc, Faculté de droit et de science politique, Aix-en-Provence

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Save the Date, 17 mai 2024

Organisé par le CEA avec Aix-Marseille Université, le colloque « Compensation écologique : illusion ou réalité ?" rassemblera un grand nombre d'intervenants, experts et juristes le 17 mai 2024 à Aix-en-Provence.

Deux tables-rondes sont prévues : l'une sur le dimensionnement de la compensation ; l'autre sur les méthodes d'évaluation.

Ce colloque offre l'opportunité à la communauté scientifique de réfléchir sur différentes expériences en matière de compensation en s'interrogeant sur les avantages et les méthodes d'évaluation en vue d'envisager leur généralisation.

Le programme est en téléchargement (voir lien en bas de page).

​​​​

​​​​Intervenants de la table ronde 1 : Le dimensionnement de la compensation écologique

Animation par Damien Frossard, maître de conférences, Aix-Marseille Université et journaliste.
​Françoise Sarrazin est cheffe de projet « Expertise technique et évaluation des atteintes à la biodiversité » au service Prévention, appui et prospective de la direction de la Police et du permis de chasser de l'Office français de la biodiversité (OFB). Universitaire de formation, Françoise  a enseigné quelques années avant de rejoindre successivement le Parc national des Cévennes, puis la direction régionale de  l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) des Pays de la Loire puis l'OFB où elle pilote le programme Pogéis, l'inventaire des sites à fort potentiel de gain écologique.​​
​​

​​Caroline Folliet : Ingénieure des travaux publics de l'État, Caroline Folliet a complété sa formation p​​ar un BTSA gestion et protection de la nature. Elle a débuté sa carrière pour Egis Environnement, où elle exerçait des missions de conception environnementale des infrastructures de transport, en tant que cheffe de projets, responsable d'équipe, puis commerciale. Elle s'est sp​écialisée dans les projets de restauration de milieux naturels par le génie écologique.
Après ces 15 années d'expérience et cette spécialisation, Caroline a rejoint l'équipe de CDC Biodiversité en septembre 2016 comme cheffe de projets.
En février 2020, elle devient responsable de l'équipe Sud-Est littoral Méditerranée. Après une expérience d'un an comme directrice adjointe du Syndicat de Rivière Ain Aval et Affluents (SR3A), elle rejoint à nouveau CDC Biodiversité en septembre 2023 comme directrice de l'agence Sud-Est. Cette agence couvre les régions Auvergne Rhône Alpes et Provence Alpes-Côte-d'Azur et comprend un bureau à Marseille. Elle est également responsable du premier Site naturel de compensation de France : le site de Cossure à Saint-Martin de Crau.


Marc Inglebert : Titulaire d'un diplôme d'ingénieur-maitre en environnement et aménagement, Marc Inglebert a été délégué régional puis principal à la prévention à la PREVENCEM. Puis après douze années passées en tant que directeur foncier qualité, sécurité, environnement à Eurovia, il est devenu directeur d'exploitation de l'entreprise Jean Lefevre Méditerranée en novembre 2018.​

Jordane Gavinet est cheffe de projet forêt - environnement à l'ONF. Docteure en écologie forestière, elle intervient sur principalement sur des études et protocoles de suivi en lien avec la biodiversité forestière. ​​​​


​​
Sylvain Moulherat : Après deux Masters en écologie (contrôle des populations animales et biostatistiques), Sylvain Moulherat a développé au cours de son doctorat réalisé à la SEEM-CNRS sous la direction de Jean Clobert, une plateforme de modélisation destinée à simuler la dynamique des populations animales et végétales ainsi que leurs déplacements tout en simulant la génétique de ces populations. Prenant conscience des possibilités de cette plateforme au regard des problématiques environnementales actuelles, il décide de créer TerrOïko avec Catherine de Roincé, dont l'objectif est de servir d'interface entre la recherche en écologie et les besoins des gestionnaires et aménageurs territoriaux. Interface que TerrOïko assure en se spécialisant dans le transfert de technologie de recherche vers des applications concrètes adaptées aux besoins opérationnels​

Intervenants de la t​able ronde 2 : Le suivi et l’évaluation des mesures compensatoires

Animation par Arnaud LAMI​​​, maître de conférences, Aix-Marseille Université​​​​
​​Thierry Tatoni est directeur de l'Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie (IMBE). Après avoir mis en place et animé une équipe en « écologie du paysage et biologie de la conservation », puis dirigé l'Institut Méditerranéen d'Ecologie et de Paléoécologie de 2004 à 2011, il a assuré le montage et la direction de l'Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale (UMR CNRS / IRD / Aix-Marseille Université / Université d'Avignon) de 2012 à 2018. Depuis 2013, il co-anime le Groupement des Aménageurs et des Scientifiques autour de la Biodiversité et Infrastructures (GASBI) et il est co-responsable du Diplôme d'Etudes Supérieures Universitaires (DESU) « Biodiversité, Villes et Territoires », formation continue créée en partenariat avec le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.
Brian Padilla est écologue au sein de la cellule recherche expertise "biodiversité et processus d'artificialisation". Membre de l'Autorité environnementale d'Île-de-France, Brian Padilla est titulaire d'un Master 2 Écologie, Biodiversité, Évolution, spécialité préservation et gestion conservatoire des écosystèmes. Depuis 7 ans, il travaille au Muséum national d'histoire naturelle. ​
Samuel Busson est responsable d'études biodiversité et foncier au Cerema. Ses études portent sur les questions de biodiversité, d'impact des projets d'aménagement sur la biodiversité, de pollution lumineuse, de foncier naturel et agricole, etc.

Rodolphe Coulon : Ingénieur de formation, il est responsable milieux naturels Vinci Autoroutes, depuis novembre 2023. Il a occupé différents postes au sein de grands groupes de BTP, Bouygues, Vinci Construction Terrassement (Equo Vivo) avant d'être consultant indépendant puis de rejoindre le groupe Vinci Autoroutes en février 2023.  Il assure notamment le suivi des mesures de compensation écologique liées aux travaux de la sortie d'autoroute de Cadarache (réseau ESCOTA) qui dessert les centres de recherche du CEA et ITER. 


Karine Boulot : Après 17 ans passés en tant que directrice de pôles à l'entreprise de matériaux Cemex, Karine Boulot est devenue responsable environnement de la Someca en novembre 2012.​

Comité d'organisation

​​Virginie MERCIER est Professeur de Droit privé à la Faculté de droit et de science politique d'Aix-Marseille Université et est rattachée au Centre de droit économique (UR 4224). Elle dirige l'Institut de Droit de l'Environnement et du Développement Durable, le DESU Responsabilité sociétale de l'entreprise et l'Ecole d'été franco-canadienne « Droit et pratique de l'entreprise durable – Approche européenne ». Elle co-dirige la Mention Droit bancaire et financier, et dirige le Master Droit de la banque et gestion de patrimoine (en apprentissage). Comme l'attestent ses publications, ses thèmes de recherche concernent principalement le droit de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), le droit bancaire et la finance durable ainsi que la thématique de l'agriculture et l'alimentation durables.


Sylvie André-Mitsialis est responsable affaires publiques et communication, CEA-Agence ITER France. Universitaire de formation (Paris La Sorbonne), Sylvie André a eu en charge de nombreuses enquêtes publiques pour des projets d'installations techniques pour le CEA. Assurant le fil rouge avec la Commission nationale du débat public, elle a également participé à l'organisation de plusieurs débats publics. Depuis 16 ans, elle travaille sur les mesures compensatoires fixées suite au défrichement du site ITER à Cadarache (commune de Saint-Paul-lez-Durance). Elle est responsable en particulier de la mise en œuvre du programme de sensibilisation du public aux enjeux de la biodiversité, l'une des quatre mesures de compensation fixées par arrêté préfectoral. Enseignante vacataire en journalisme et communication, elle intervient au sein du magistère Droit, Journalisme et Communication d'Aix-Marseille Université.

​​Béatrice Balp est responsable juridique CEA-Agence ITER France.

Expert juridique senior CEA, en droit public administratif, droit de l'environnement, droit nucléaire, droit des contrats, accords internationaux.
Quatorze années de pratique de la commande publique en qualité de responsable achats.
Enseignant vacataire en droit de l'environnement : mesures compensatoires environnementales, RSE) Aix-Marseille Université, Faculté de droit et de science politique​​​.​


​​​​​​​
Vidéo2024-05-colloque.mp4
​​​​​

​​​



​​



Infos Pratiques

​Amphithéâtre Peiresc, 3 avenue Robert Schuman, 13628 Aix-en-Provence

Inscription obligatoire ​par le lien Eventbrite ci-dessous

Haut de page

Haut de page

Evénements

Flux rss